Première configuration de 3CX

Dans ce chapitre

Démarrer l’outil de configuration de l’IPBX

Section 1 - Nouvelle installation ou restauration et type d’IP

Section 2 - Choisir un FQDN

Section 3 - type de DNS et sélection des ports

Section 4 - Identifiants, longueur des extensions, langue

Voir aussi

Démarrer l’outil de configuration de l’IPBX

Une fois 3CX installé, il faudra le configurer pour votre réseau. L’outil de configuration web du PBX obtient les éléments principaux sur votre réseau et la sécurité et configure 3CX en fonction. Pour le lancer, entrez l’IP de la machine sur laquelle 3CX est installée, suivie du port 5015 (par ex. http://10.172.1.88:5015) dans un navigateur sur une autre machine. Vous pouvez sinon lancer l’outil de configuration en ligne de commande en sélectionnant l’option (2). Après avoir lancé l’outil de configuration web du PBX 3CX, vous devrez compléter les étapes suivantes :

Section 1 - Nouvelle installation ou restauration et type d’IP

  1. Sélectionnez votre type d’installation et cliquez sur “Next” :
  • “Nouvelle installation pour un nouveau client : Entre les détails de votre entreprise et l’ID partenaire optionnelle pour recevoir une clé de licence standard 8 appels simultanés pour jusqu’à 25 extensions.
  • “Nouvelle installation pour un client avec une clé de licence”. Copiez et collez la clé ici.
  • “Restaurer une configuration sauvegardée déjà existante”. Sélectionnez “Uploader un fichier de configuration” pour trouver votre fichier de configuration sauvegardé.
  1. Confirmez votre adresse IP publique. Sélectionnez “Oui” pour confirmer ou “Non” pour entrer votre IP publique manuellement (au cas où le trafic HTTP est routé sur un réseau différent - assurez-vous d’entrer la bonne adresse!). Sélectionnez “Suivant” pour continuer.
  2. Spécifiez si votre IP publique est fixe ou dynamique. Pour un usage professionnel, une IP fixe (qui ne change pas) est requise. Pour un usage à domicile ou pour essai, vous pouvez utiliser une IP dynamique. Une IP dynamique changera parfois. Bien que 3CX détectera de tels changements et mettra à jour le FQDN en fonction, jusqu’à ce que le changement soit effectif vos appels ne seront pas routés. Sélectionnez votre type d’IP publique et sélectionnez “Suivant”.

Section 2 - Choisir un FQDN

  1. 3CX nécessite un FQDN entièrement fonctionnel et un certificat SSl correspondant pour des raisons de sécurité. Cela permet à 3CX de fonctionner sans soucis au bureau et hors du bureau. IMPORTANT : Le FQDN/sous-domaine que vous choisissez sera lié à votre clé de licence.
  • J’ai besoin d’un FQDN 3CX : Pour un déploiement facile, vous pouvez choisir un FQDN fourni par 3CX et un certificat Let’s Encrypt. C’est un service proposé GRATUITEMENT pour les licences 8 appels simultanés standards perpétuelles et annuelles. Les licence 16 appels perpétuelles et supérieures ont besoin d’une  maintenance valide. Il vous sera demandé de choisir votre suffixe de domaine préféré basé sur votre sélection de groupe de domaine.
  • J’ai mon propre FQDN: (Disponible seulement sur les licences Pro et Enterprise). Vous devrez créer un FQDN et configurer votre DNS en fonction, plus uploader votre propre certificat SSL. Si vous n’avez pas l’habitude de faire ça, ne choisissez pas cette option. Vous seront demandés un fichier
    pfx
    ,
    cer
    ou
    crt
    et des mots de passe optionnels. Merci de noter que nous ne supportons plus les certificats auto-signés.

Note :  Nous ne supportons pas les certificats auto-signés.

Section 3 - type de DNS et sélection des ports

  1. Spécifiez si vous avez un serveur DNS que vous pouvez administrer (ex Microsoft DNS):
  • J’administre mon DNS, utilisation d’un FQDN unique - Dans ce cas, nous vous recommandons d’utiliser un FQDN unique, par exemple : “mycompany.3cx.us”. Sur votre LAN, le FQDN doit conduire à la machine sur laquelle le 3CX Phone System est installé, et depuis Internet il doit mener à votre IP publique. Vous devrez utiliser “Split DNS” sur votre routeur / serveur DNS. Plus d’informations sur comment Créer un FQDN en utilisant un Split DNS.
  • Je n’administre pas mon DNS, utilisation d’un FQDN externe séparé/ IP locale ou FQDN, par exemple pbx.interobit.com / 192.168.0.1 ou pbx.interobit.local. Si vous n’avez pas accès à votre serveur DNS, spécifiez un FQDN externe séparé et une IP locale ou un FQDN local en interne. Le FQDN externe sera utilisé pour les appareils se connectant depuis un emplacement hors du LAN. L’IP locale / FQDN local seront utilisés pour les appareils en interne.
  1. Sélectionnez quels ports vous souhaitez utiliser pour la console d’administration web et pour les services VoIP (Ports SIP et tunnels). 3CX va détecter si vous utilisez un NAT ou non selon votre IP. Si vous êtes derrière un NAT, il faudra configurer votre pare-feu / routeur en fonction. Pour plus d’informations voir ici.

  1. Sélectionnez l’interface réseau connectée à internet / avec IP publique spécifiée. Si vous avez plusieurs interfaces assurez-vous que cette interface est celle avec la route par défaut. Dans le cas où l’hôte 3CX a une interface wan privée et directe et que les utilisateurs se connecteront à cette installation en local et à distance, sélectionnez l’interface interne, qui n’a pas la route par défaut configurée, et modifiez les paramètres suivants après l’installation “Paramètres ⇒ Réseau ⇒ onglet : IP publique ⇒ Section : Interface carte réseau” à l’adresse IP de l’interface publique). Le FQDN et les certificats SSL seront générés, téléchargés depuis Let’s Encrypt et installés sur le serveur Web 3CX. Cliquez sur Suivant.

Section 4 - Identifiants, longueur des extensions, langue

  1. Spécifiez le nom d’utilisateur et le mode de passe (sensible à la casse) pour accéder à la console d’administration du 3CX. Assurez-vous que vos choix soient sécurisés pour éviter un accès non autorisé à votre IPBX et cliquez sur “Suivant”.
  2. Email administrateur – Entrez l’adresse email de l’administrateur qui recevra des notifications. Cliquez sur “Suivant.”
  3. Longueur des numéros d’extension – Choisissez le nombre de chiffres que les numéros d’extension devront avoir. Ceci ne pourra pas être changé par la suite. Cliquez sur “Suivant.”
  4. Sélectionnez “Serveur SMTP 3CX” c’est l’option la plus rapide parce que n’avez rien à configurer, ce SMTP est offert par 3CX. Si vous avez votre propre serveur SMTP ou vous utilisez un des fournisseurs mails listés dans le menu déroulant des providers SMTP, sélectionnez votre SMTP et configurez-le correctement. Cliquez sur “Suivant.”
  5. Région et fuseau horaire – Sélectionnez votre pays et fuseau horaire puis cliquez sur “Suivant.
  6. Opérateur et extension de messagerie vocale – Créez une extension opérateur (entrez son nom et adresse email). Ce sera la destination par défaut pour les appels entrants. Maintenant sélectionnez le numéro d’extension de la messagerie vocale – les utilisateurs consulteront leur messagerie vocale sur ce numéro. Cliquez sur “Suivant.”
  7. Pays autorisés – Spécifiez les pays ou régions vers lesquels seront autorisés les appels. Les appels aux pays non autorisés seront bloqués. Cette fonctionnalité réduit le risque de fraude de piratage VoIP. Cliquez sur “Suivant.”
  8. Sélectionnez la langue - Le 3CX vient d’origine avec les directives anglaises US. Les directives vocales sont des fichiers audio pré-enregistrés qui sont joués par le système aux appelants et utilisateurs du système. Par exemple, lorsqu’un utilisateur consulte sa messagerie vocale, les directives vocales informeront l’utilisateur des boutons à presser afin d’écouter ou effacer des messages. Vous pouvez sélectionner un jeu de directives vocales différent à partir du menu déroulant.

  1. L’outil de configuration a besoin d’un peu de temps pour configurer 3CX et démarrer les services. Une fois terminé, une page de confirmation apparaîtra incluant des informations importantes qui seront aussi envoyées sur l’email administrateur. Maintenant vous pouvez vous connecter à la console d’administration.

Voir aussi

Gratuit pendant un an ! Sélectionnez votre installation préférée :

En local

pour Linux sur mini PC à 200 € ou sur VM

Téléchargez l'ISO

En local

pour Windows sur une VM

Téléchargez le fichier de configuration

Sur le cloud

Sur votre compte Google, Amazon, Azure

Prenez le PBX Express