Qu’est-ce que l’annulation d’écho?

Avant de parler d’annulation d’écho, nous devrions d’abord définir rapidement l'”écho” dans un contexte de téléphonie.

Qu’est ce que l’écho?

L’écho, en téléphonie, est une situation où le flux de voix d’une personne depuis le micro de son combiné est renvoyé à la même personne en tant que flux entrant via le haut-parleur de son combiné.

L’écho est généralement crée d’une de ces deux façons :

  • la voix venant via un haut parleur de téléphone est captée par le micro de ce même téléphone (parfois appelé écho acoustique) ,
  • les signaux électriques envoyé par un câble d’envoi sont captés par un câble de réception adjacent (parfois appelé écho de ligne) ; cela peut provenir de différentes raison mais normalement, cet effet est lié aux caractéristiques électriques des appareils d’envoi, de réception et de transmission.

Pourquoi / quand est-ce important?

Bien que nous ne nous en rendions pas compte, il existe de nombreuses situations où l’écho est présent pendant une conversation téléphonique. La question qu’on doit VRAIMENT se poser est “Quand l’écho devient-il un réel problème?”

L’écho devient un problème quand il interfère avec notre compréhension de la voix d’une autre personne pendant une conversation, ou quand il trouble une personne qui parle parce qu’il s’entend lui-même sur la ligne. Si on analyse cela, on peut facilement en déduire que le problème vient du “délai” – plus précisément le délai entre les mots prononcés dans le canal sortant et leur réflexion dans le canal retour.

Si ce délai est de moins de 25 millisecondes, il est quasiment indétectable à l’oreille humaine. En effet, si vous demandez à un individu s’il entend un écho dans une telle situation, il vous répondra certainement “non”. Si le délai est un peu plus long, aux alentours de 55 millisecondes, l’expérience utilisateur ressemble à deux personnes disant la même chose au même moment, comme un duo. Certaines personnes comparent cela à l’effet de parler dans une pièce entièrement vide. Le niveau d’écho, ou délai, est très bien toléré et peu de plaintes sont formulées.

Une fois que le délai passe à plus de 55 millisecondes, il devient de plus en plus gênant, et les conversations deviennent difficiles à tenir. Pour un utilisateur normal, l’écho de leur propre voix interrompt en effet la conversation, en interrompant leur flux de réflexion.

Comme l’annulation d’écho fonctionne-t-elle?

Il existe deux méthodes pour gérer l’écho : annulation d’écho ou suppression d’écho.

L’annulation d’écho est un concept simple – un appareil de gestion de la voix analyse un flux vocal entrant, et gère simultanément le flux retour avant la transmission. Si l’appareil détecte une copie du flux entrant dans le flux sortant, il effectue une “soustraction mathématique” du flux retour pour retirer la copie avant d’envoyer la transmission.

La suppression d’écho est un concept plus simple car il gère deux lignes opposées. Lorsque l’appareil détecte un flux vocal entrant, il met en “silencieux” l’autre flux. Cela empêche toute possibilité d’écho parce que rien n’est transmis depuis la personne qui reçoit le flux vocal. Ce processus est audible, car on entant la mise en “silencieux”.

L’annulation d’écho intégrée à 3CX

Le client 3CX inclut un algorithme d’annulation d’écho, pas de suppression d’écho. Cela élimine tout risque d’écho et garantit la satisfaction des utilisateurs du client 3CX en ce qui concerne la qualité de leurs appels. L’algorithme d’annulation d’écho acoustique permet d’annuler les bruits excessifs qui transitent et permet d’équilibrer la qualité du son.

Pour en savoir plus sur le client 3CX et ses fonctionnalités, cliquez ici.