Qu’est-ce que le SIP – Session Initiation Protocol?

Le SIP (Session Initiation Protocol) est un protocole de signalement utilisé pour établir une “session” entre deux ou plus de participants, modifier cette session, et finalement terminer cette session. Son utilisation est devenue MAJEURE dans le monde de la téléphonie IP. Le fait que le SIP est un standard ouvert a généré un intérêt énorme sur le marché de la téléphonie, et les constructeurs de téléphones SIP ont connu une croissance phénoménale dans ce secteur.

Le protocole SIP est un protocole texte, ressemblant beaucoup au protocole HTTP. Les messages sont sous forme de teste, et le mécanisme de requête-réponse permet un dépannage facile. La transmission des données elles-mêmes est effectuée par le Transmission Control Protocol (TCP) ou le User Datagram Protocol (UDP) au niveau 5 du modèle OSI. Le Session Description Protocol (or SDP) contrôle quel protocole est utilisé

Le message SIP décrit l’identité des participants lors d’un appel, et comment ces participants peuvent être joints sur un réseau IP. A l’intérieur des messages SIP, on voir parfois une déclaration SDP. Le SDP (Session Description Protocol) définira le type de canaux média qui seront établis pour la session – il décrira quels codecs sont disponibles et comment les terminaux médias peuvent se joindre sur le réseau IP.

Une fois que cet échange de messages est terminé, le média est échangé via un autre protocole, en général le RTP (Real-Time Transmission Protocol).

Le SIP a été développé par IETF et publié en tant que RFC 3261. Sa flexibilité lui a permis de remplacer quasiment entièrement le protocole H.323 dans le monde de la VoIP.